top of page

Comment surmonter ses peurs avec l'aide de Dieu ?

Dernière mise à jour : 20 mai

Cette semaine, j'ai décidé de plonger dans un sujet qui n'a pas encore eu sa place dans mes podcasts ou articles : les peurs. Comme beaucoup d'entre nous, j'ai été une grande peureuse, bien que cela ne se voie pas nécessairement de l'extérieur. Aujourd'hui, je souhaite partager avec toi mon parcours pour surmonter ces peurs avec l’aide de Dieu, tout en te guidant vers une solution personnalisée.






Ma danse avec la peur


Je me considère comme une ancienne grande peureuse. Quand j’étais plus jeune, j’avais peur de redoubler, d’avoir de mauvais résultats, d’échouer lors des examens, puis de ne pas réussir à avoir un métier, de mal gérer un budget. Mais ce qui me terrorisait le plus était de ne pas être aimée et que l’on m’oublie !


Au fil des années, mes peurs ont évolué. Des craintes liées à l'échec scolaire dans ma jeunesse à l'angoisse de décevoir en tant que leader de louange dans mon église, elles ont laissé des traces.


Peur de mal faire, de louper mes départs, de me perdre dans le rythme, d’oublier les paroles, que ma louange ne soit pas pertinente et que je n’arrive pas à conduire les gens là où Dieu voudrait que je les conduise.


Les peurs qui ont jalonné ma vie étaient aussi variées que les saisons. Et je parie que toi aussi, tu as tes propres démons à affronter.


Les peurs comme révélateurs de notre personnalité


Surmonter ses angoisses avec Dieu

Alors que sont nos peurs ? Je dirais que ce sont des miroirs reflétant nos expériences passées, nos valeurs les plus profondes et les contours de notre personnalité.


L'ennéagramme, par exemple, révèle que la peur de ne pas être aimé est la préoccupation principale du type 2, tandis que le type 4 craint de perdre son individualité. Chacun de nous a ses peurs uniques, mais il est crucial de les démystifier plutôt que de les laisser dicter nos vies.


Le cerveau en mode défense


Le cerveau, cet ingénieux architecte de nos pensées, réagit vigoureusement aux hormones de la peur en criant “DANGER !”et en déployant des mécanismes de défense. C'est une merveille de protection, mais parfois, ces mêmes mécanismes peuvent devenir des barrières qui nous retiennent, nous empêchant d'avancer dans la foi ou de nous lancer dans des projets qui nous tiennent à cœur.


Parler à son âme : liaison entre corps, âme et esprit


Dans les moments de doute, je me tourne vers le psalmiste, qui dans le Psaume 42, verset 6, interpelle l’âme : “Pourquoi donc, ô mon âme, es-tu si abattue ? Pourquoi te replier sur toi-même et gémir ? Mets ton espoir en Dieu : Je le louerai encore, car il est mon Sauveur.”


Un acte apparemment étrange, mais incroyablement pertinent et rempli d’amour. Car au-delà du corps physique, nous sommes des êtres d'âme et d'esprit.


✨ Je t’explique :

  • Ton corps, c’est ton vaisseau, ton véhicule. Tu es d’ailleurs vivement encouragé à prendre grand soin de ton véhicule exactement comme tu prends soin de ta voiture (sinon, tous les voyants se mettent à clignoter, et la facture est douloureuse).

  • Ton âme, c’est le siège de ton caractère, de tes peurs, de tes préférences, de tout ce qui touche à ta personnalité

  • Ton esprit, c’est la partie de toi qui est connectée à Dieu, la partie spirituelle. Le saint esprit de Dieu vit en toi, mais il ne vit pas dans tes reins, ni dans tes genoux… il vit dans ton esprit. C’est le point de fusion entre Dieu et toi, dès le jour où tu décides qu’il est ton sauveur et ton maître.


Des solutions simples pour comprendre ses frayeurs



Programme-coaching-johanna-lavorel

La peur, peut être rééduquée, questionnée, apprivoisée.


Sais-tu que dans les démarches thérapeutiques de la thérapie cognitivo-comportementale, des outils sont utilisés pour confronter la peur en réalité 3D, la faisant passer de l'abstrait au concret.


Le but est que le cerveau comprenne qu’il n’a pas besoin de nous protéger contre le danger en question (par exemple, la peur des araignées).


Mais cette technique a ses limites. Vivre la peur de décevoir ou de ne pas être aimé en réalité 3D, ce n’est pas vraiment possible, mais on va pouvoir aller la questionner avec différents exercices et notamment en trouver la racine.


Je vais maintenant te confier des astuces pour comprendre tes frayeurs, mais aussi des solutions pour vaincre tes peurs.


S’interroger et noter les réponses


Maintenant que tu sais que tu es âme-corps-esprit il te faut prendre le temps de t'interroger, de te connaître. Laisse le silence s'installer et écoute ce que ton âme murmure au plus profond de toi. C’est la première phase primordiale avant d’essayer de surmonter ses peurs.


Pour cela, pose-toi avec un papier et un stylo et prend le temps de demander à ton âme :


  • “Que se passe-t-il” ?

  • “Pourquoi as-tu si peur de telle ou telle chose ?”


Pose-toi 10 fois la question "pourquoi" afin de remonter jusqu'au point névralgique de ta peur, le point central (c'est un exercice de coaching très répandu).


En écrivant, tu trouveras les réponses. Je ne le dirai jamais assez : tout est déjà en toi !



Surmonter les peurs avec l’aide de Dieu : les 3 astuces à connaître


Vaincre la peur avec la chretienté


Et pour trouver la cause de tes peurs les plus profondes, il suffit de te tourner vers Dieu. Tu trouveras dans ta foi, la capacité à surmonter tes peurs.


Voici 3 astuces à connaître :


1. Identifier les ombres avec le Saint-Esprit


Les peurs, parfois, sont comme des ombres projetées par des choses minuscules, mais amplifiées dans nos esprits. Il faut que tu ailles chercher l’origine de cette peur en toi. Imagine le pire scénario qui puisse arriver et compare-le à la réalité. Tu verras que dans la plupart des cas, tu as imaginé une chose qui ne peut pas exister.


Un pasteur m'a un jour expliqué que la peur est l'un des outils favoris du diable. Il prend une petite ombre, la place près de la lumière, et voilà qu'elle prend des proportions gigantesques. J’aime dire qu’un mensonge identifié est un mensonge désactivé. Il ne peut plus exercer son pouvoir sur toi et parfois, certaines de nos peurs agissent comme des mensonges dans nos vies.


Prends donc le temps d'identifier ces ombres dans ta vie. Là où tu as la victoire, elles n'ont que l'apparence d'un monstre.


2. Affronter la peur avec la parole de Dieu


Et comme tu es une femme de foi, tu vas remplacer la peur par la parole de Dieu qui prend vie dans ton esprit ! Dieu nous a laissé une promesse précieuse dans Ésaïe 41:10 : “Ne crains rien, car je suis avec toi ; ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton dieu ; je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante.” Cela signifie qu’il est avec toi, il a mis toutes principautés et dominations sous ses pieds, ta vie est cachée en lui, tu es assise à la droite de Christ dans les cieux !


Quelle peur peut avoir le dessus sur toi ? Je ne parle pas d’être inconséquente, mais bel et bien de ne pas se laisser voler des instants de vies, des projets, des rêves par des peurs !

Cette promesse est une étreinte divine qui dissipe les ombres de l'incertitude. Dieu nous assure dans 2 Timothée 1:7 “Car ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse.”


En tant que femmes de foi, nous avons la force et la sagesse nécessaires pour affronter toutes nos peurs. Pour cela, je t’encourage à prendre du temps à louer Dieu, à prier Dieu et à lire la Bible. Ce temps n’est jamais perdu.


3. Construire la confiance en soi avec les victoires passées


Le chemin vers la liberté passe également par l'exploration de nos propres histoires. Prends un moment pour écrire les fois où tu as surmonté la peur.

  • Comment as-tu fait face à la peur ?

  • De quoi avais-tu peur ?

  • Que s’est-il passé ?

  • Quelle victoire as-tu remportée ?

  • Comment t’es-tu sentie après ?

Ces réflexions t'aideront à prendre conscience de tes propres ressources et à célébrer les victoires passées. C’est ainsi que se bâtit la confiance en soi ! Apprendre à se connaître, à connaître ses ressources et ainsi élargir de plus en plus ses limites.


En conclusion : une invitation à la liberté


Et voilà une odyssée à travers les méandres des peurs, avec la certitude que Dieu est toujours là pour guider nos pas. Affronte tes peurs avec foi, questionne-les avec courage, et remplace-les par la vérité éternelle de la Parole divine.

Sois assurée que tu es plus forte que tu ne le penses, et avec Dieu à tes côtés, aucune crainte ne peut te résister.


Alors, prends le contrôle de ta vie, embrasse la puissance qui t'accompagne, et marche avec assurance vers la liberté.


Avec amour,

Johanna



Newsletter-elpis-johanna-lavorel


34 vues0 commentaire
bottom of page