top of page
Rechercher

À la rencontre de nos peurs et nos limites : comment les dépasser ?

Dernière mise à jour : 19 mars

Dans cette série d'articles autour du thème “Trois choses qui t’empêchent d’entrer dans ton appel/ ta destinée / ta mission de vie”, nous explorons les obstacles qui entravent notre épanouissement personnel. Après avoir abordé les blessures de l'âme, nous plongeons aujourd'hui dans l'univers des peurs et nos limites.


Ces forces universelles, souvent invisibles mais puissantes, peuvent fortement influencer notre capacité à embrasser pleinement notre destinée.





1. La peur : prison invisible de l'âme


Cette émotion naturelle est conçue pour nous protéger du danger. Mais attention, elle n’est pas toujours notre amie ! Lorsque notre cerveau interprète de nombreux signaux comme des menaces, il crée une prison invisible pour notre âme.


Les origines de la peur


La peur trouve son origine dans nos expériences passées et nos perceptions de nous-mêmes et du monde qui nous entoure. Les traumatismes, les échecs antérieurs et les pressions sociales contribuent à façonner nos peurs, créant ainsi des barrières à notre épanouissement. Identifier les racines de nos peurs est alors essentiel pour les surmonter. 


Exemples : 


  • Tu as peur de te lancer parce que tu redoutes l’échec. 

  • Tu as peur de te rendre visible car tu es sensible au jugement des autres. 

  • Tu as peur de parler car tu crains de dire des bêtises. 

  • Tu as peur de faire une reconversion professionnelle car ta hantise est de manquer d’argent. 

  • Tu as peur de marcher avec Dieu parce que tu ne sais pas ce que cela va te coûter. 

  • Tu as peur de t’affirmer car tu ne supportes pas de ne plus être aimée. 

  • Tu peux ne pas oser t’exprimer car tu as peur de ne pas être comprise et respectée.


Comprendre ces peurs nous permet de marcher dans la liberté et la vérité. La rééducation de notre esprit et la proclamation de la parole de Dieu sont des outils puissants pour vaincre ces peurs et embrasser notre destin.


Surmonter les peurs : un chemin vers la liberté


Braver nos peurs demande du courage et de la détermination. En affrontant nos craintes avec assurance et en nous appuyant sur des ressources intérieures telles que la foi et la résilience, nous pouvons progressivement les surmonter et avancer dans notre vie avec confiance.

Et puis rien ne vaut la proclamation de la bible qui nous dit “En effet, ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse” 2 Timothée 1 : 7. Le mot grec traduit par timidité parle aussi de frayeur. 


💡 Sais-tu qu’il est écrit 365 fois “ne crains pas” dans la bible ? Dieu t’encourage à ne pas craindre encore aujourd’hui, demain et pour chaque jour de ton année.


2. Nos limites : des croyances à explorer pour mieux les surpasser



Dépasser la peur et limites

Les limitations sont souvent le produit de croyances auto-imposées. 


“Je ne suis pas capable de ceci ou de cela.” 

“Je n’ai pas le temps.” 

“Je ne suis pas douée pour telle ou telle chose.”


Parfois protectrices, parfois limitantes, ces croyances déterminent nos actions et notre perception de nous-mêmes. 


Les fondements des limitations


Nos limites découlent souvent de notre éducation, de nos expériences passées et des normes sociales auxquelles nous sommes confrontées. Ces barrières auto-imposées peuvent nous empêcher d'explorer pleinement notre potentiel et de réaliser nos rêves les plus profonds.


Derrière ces limites se cachent des croyances qui peuvent être protectrices. 


Par exemple : se fixer une limite claire en raison d’une conviction personnelle qui te protège et garantit ton équilibre psychologique, émotionnel et organisationnel. Alors, questionner nos limitations est crucial pour progresser. 


Certaines sont réelles et incontournables, comme nos contraintes temporelles ou nos capacités physiques. Mais d'autres (en majorité) sont le fruit de notre imagination ou de comparaisons injustes avec autrui. 


Par exemple : j'étais convaincue que le succès ne m'était pas destiné, ce qui m'a poussée à m'auto-saboter et à procrastiner, aboutissant à des échecs perçus comme des formes d'abandon. Aujourd'hui encore, je lutte contre ces croyances, veillant à ce qu'elles ne reprennent pas racine dans ma vie.



Podcast Elpis Johanna Lavorel

Définir nos limites pour mieux les accepter


Reconnaître nos limites nous permet de maintenir l'équilibre nécessaire à notre bien-être. Il est crucial d'examiner ces limites pour identifier celles qui nécessitent une attention prioritaire, sachant qu'elles ne peuvent pas toutes être surmontées en une seule séance de coaching


Ces obstacles sont comparables à des mauvaises herbes, surgissant à différents moments de nos vies. Dans cette lutte, la Parole de Dieu demeure notre meilleur outil pour les éliminer.


Dépasser ses limites : un acte de foi et de courage


Identifier et remettre en question nos barrières demande une introspection profonde et un engagement envers le changement. En cultivant une mentalité de croissance spirituelle et en faisant preuve de résilience, nous pouvons progressivement repousser nos limites et atteindre de nouveaux sommets dans notre vie personnelle et professionnelle.


3. La réalité des limites : équilibrer ambition et réalisme



Surmonter la peur et les croyances

Ceci dit, personne n’est illimité ! Il est vital de reconnaître nos limites réelles pour éviter l'épuisement et le déséquilibre.


Tenter de dépasser constamment nos capacités peut aussi compromettre notre santé mentale et physique. L'équilibre, tant sur le plan biologique que psychologique, est essentiel pour notre survie et notre épanouissement. 


Une poupée russe de seuils infranchissables


Tu es un être humain, limité par le temps et les jours qui te sont donnés. À l'intérieur de cette réalité, tu rencontres d'autres limites : tes capacités propres (physiques ou morales), tes obligations personnelles, professionnelles ou familiales et les différentes étapes de ta vie. 


Ces contraintes sont influencées par divers facteurs, qu'il s'agisse de tes propres limites personnelles ou des étapes de ta vie


Par exemple : une jeune femme enceinte de son premier bébé peut initialement envisager d'accomplir de nombreuses choses pendant son congé maternité, mais réalise ensuite qu'elle est limitée par son nouveau-né de quelques centimètres. Ça te parle sûrement ! 


Il est crucial de déterminer le type de limites auxquelles tu es confrontée, qu'il s'agisse de gestion du temps, de potentiel dans un domaine particulier, ou de capacités personnelles. Apprends à connaître ta propre capacité, sans te comparer aux autres ni chercher des excuses.


Le verset biblique de Philippiens 4 : 13 : “Je peux tout par celui qui me fortifie, [Christ]” ne doit pas être détourné de son contexte pour justifier un surmenage (burn-out). Au contraire, il nous rappelle de rester concentrées sur ce qui est essentiel et de respecter nos limites


La nécessité du respect de soi


Justement, respecter nos limites est un acte d'amour envers nous-mêmes. En reconnaissant nos besoins et nos capacités, nous pouvons éviter l'épuisement et cultiver un bien-être durable dans tous les aspects de notre vie. Apprendre à gérer nos limites demande de la pratique et de la patience.


En conclusion 


Avance avec sagesse dans les territoires de tes peurs et limitations ! Elles ne doivent pas dicter notre destinée, mais être reconnues et surmontées. En comprenant leurs origines et en les confrontant avec courage, nous pouvons libérer notre potentiel et embrasser pleinement notre mission de vie.


N'oublions pas que l'équilibre entre ambition et réalisme est la clé pour naviguer avec succès dans les eaux parfois tumultueuses de notre existence tout en préservant notre foi chrétienne.


Avec amour,

Johanna



Proogramme Coaching Johanna Lavorel

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page