top of page
Rechercher

Femmes de Foi : 3 exemples pour reprendre courage

Dernière mise à jour : 28 févr.

Prête à explorer les récits inspirants de la Bible ? Je t’embarque dans les vies palpitantes de trois femmes exceptionnelles, des héroïnes de la foi. Tu vas découvrir les leçons profondes qu'Anne la prophétesse, Marie la mère de Jésus et la femme à la perte de sang dans l’évangile de Matthieu ont à nous enseigner.






1. La dévotion invisible d'Anne Prophétesse


Commençons par Anne, la prophétesse, une figure discrète, devient une des premières à reconnaître le Messie lors de la présentation de Jésus au temple. Son service invisible par le jeûne et la prière offre une leçon précieuse à notre ère où la quête de visibilité peut parfois obscurcir la valeur du service dévoué dans l'ombre.


Là où le service invisible a toute sa valeur 


Anne, une veuve depuis ses jeunes années, a consacré le reste de sa vie à servir Dieu dans l'ombre du temple. Son service discret est récompensé lorsqu'elle reconnaît, avec Siméon, que l'enfant présenté (Jésus) est le Messie, soulignant ainsi que Dieu voit et accorde sa grâce même dans le service secret et invisible. 


En effet, il est fascinant d'explorer le concept d'un service invisible à notre époque, où la tentation de mettre en avant son image et de s'emparer des plateformes est prédominante.

 

Si ton appel réside dans la prière et l'intercession, alors c'est un service crucial, car les fondements et les combats spirituels se déroulent avant tout dans la prière.


Des versets inspirants comme source d’encouragement



Femme de Foi


Bien que sa présence dans la Bible soit brève, son impact est immense. Les versets nous révèlent qu'elle était veuve depuis ses 25 ans et qu'elle avait consacré sa vie au service dans le temple, par le jeûne et la prière. 


Luc 2 : 36 - 38Il y avait aussi une prophétesse, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était très âgée. Dans sa jeunesse, elle avait été mariée pendant sept ans, puis elle était devenue veuve et avait vécu seule jusqu’à quatre-vingt-quatre ans. Elle ne quittait jamais le Temple où elle servait Dieu, nuit et jour, par le jeûne et la prière. Elle arriva, elle aussi, au même moment ; elle louait Dieu et parlait de l’enfant à tous ceux qui attendaient que Dieu délivre *Jérusalem.”


Ces versets peuvent sembler insignifiants pour toi, mais pour moi, ils évoquent une période où Dieu m'avait clairement mis à part. J'ai traversé des moments de solitude, une pause dans ma vie, et ces versets m'ont été d'un grand réconfort. 


En ces temps d'attente, où la prière et l'étude de ma Bible étaient mes seuls compagnons, ces paroles m'ont aidée à persévérer. Ils étaient une source d'encouragement lorsque je me sentais parfois inutile, me questionnant sur la réalisation des rêves qui résonnaient au plus profond de mon cœur.


2. La foi audacieuse de Marie


Podcast Offert Johanna Lavorel

Penchons-nous maintenant sur Marie, la jeune femme au cœur d'une histoire miraculeuse. Annoncée par l'ange Gabriel, Marie accepte une grossesse inexplicable à 16 ou 17 ans, bravant les conventions sociales de son époque. 


Référence Biblique 


Luc 1 : 26-38 “ Six mois plus tard, Dieu envoya l’ange Gabriel dans une ville de Galilée appelée Nazareth, chez une jeune fille liée par fiançailles à un homme nommé Joseph, un descendant du roi David. Cette jeune fille s’appelait Marie. L’ange entra chez elle et lui dit :


Réjouis-toi, toi à qui Dieu a accordé sa faveur : le Seigneur est avec toi.


Marie fut profondément troublée par ces paroles ; elle se demandait ce que signifiait cette salutation. L’ange lui dit alors :


N’aie pas peur, Marie, car Dieu t’a accordé sa faveur. Voici : bientôt tu seras enceinte et tu mettras au monde un fils ; tu le nommeras Jésus. Il sera grand. Il sera appelé « Fils du Très-Haut », et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son ancêtre. Il régnera éternellement sur le peuple issu de *Jacob, et son règne n’aura pas de fin.


Marie dit à l’ange :


 Comment cela se fera-t-il, puisque je suis vierge ?


L’ange lui répondit :


L’Esprit Saint descendra sur toi, et la puissance du Dieu très-haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu.


Alors Marie répondit :


Je suis la servante du Seigneur. Que tout ce que tu m’as dit s’accomplisse pour moi. Et l’ange la quitta.”


La leçon audacieuse de Marie


Marie, engagée dans des fiançailles sérieuses, doit se présenter vierge à sa nuit de noce, et une grossesse pourrait ruiner sa vie et l'exposer à l'humiliation. Cependant, elle n'hésite pas, acceptant courageusement la volonté de Dieu et répondant à l'annonce de l'ange avec une foi audacieuse, en acceptant un rôle unique, même au-delà de toute logique humaine.


Marie nous enseigne que parfois, suivre la parole de Dieu peut sembler irrationnelle aux yeux du monde. Sa pureté de cœur permet à Dieu de l'élever là où le monde aurait pu la condamner. 


Ainsi, la leçon pour nous aujourd'hui est de maintenir une foi inébranlable, même face à l'incompréhension et aux défis.


3. La femme à la perte de sang ; une femme de foi inspirante



Femme Chrétienne


L'histoire de la femme à la perte de sang nous entraîne dans un voyage de foi et de guérison. 


Souffrant d'une hémorragie utérine depuis des années, elle avait dépensé beaucoup pour trouver un remède. En plus de sa probable faiblesse physique, elle était isolée en raison de la loi juive considérant les femmes pendant leur règle comme "impures", la tenant ainsi à l'écart de la vie sociale depuis douze ans.


Cette femme, portée par une foi et un espoir modestes, a déclenché par le simple contact avec le bord du vêtement de Jésus, un miracle dont nous parlons encore aujourd'hui. La surface de contact était probablement minime, mais le fait que Jésus ait ressenti une force sortir de lui souligne l'impact extraordinaire. Elle n'a pas attendu son regard ou son consentement, mais a saisi sa guérison avec foi. 


Cette histoire enseigne que, peu importe nos blessures, la foi en Christ peut apporter la guérison, et il suffit de toucher la frange de son vêtement.


Passage biblique 



“Or il y avait une femme qui souffrait d'hémorragies depuis 12 ans ; elle avait dépensé tout son bien chez les médecins, mais aucun n'avait pu la guérir. Elle s'approcha par-derrière et toucha le bord du vêtement de Jésus. Son hémorragie s'arrêta immédiatement. Jésus dit : « Qui m'a touché ? » Comme tous s'en défendaient, Pierre et ceux qui étaient avec lui dirent : « Maître, la foule t'entoure et te presse, [et tu dis : ‘Qui m'a touché ?’] » Mais Jésus répondit : « Quelqu'un m'a touché, car j'ai senti qu'une force était sortie de moi. » Voyant qu’elle n’était pas passée inaperçue, la femme vint toute tremblante se jeter à ses pieds ; elle déclara devant tout le peuple pourquoi elle l'avait touché et comment elle avait été immédiatement guérie. Alors il lui dit : « Ma fille, [prends courage] ta foi t'a sauvée. Pars dans la paix !”


En Conclusion : Lève-toi, Femme de Foi !


Ces femmes de foi ne sont pas seulement des modèles, mais aussi des figures humaines qui ont marqué l'histoire divine. Leur humanité les rend accessibles à chacune d'entre nous. 


Alors, n’attends plus et lève-toi, Femme de Foi, pour aller chercher l’héritage qui est le tien !


Avec amour,

Johanna



Programme Elpis Coaching

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page